Nous connaissons les ravages qu’une consommation élevée de sucre peut causer à notre santé buccale et générale. Mais, au-delà des friandises, peut-on facilement identifier les aliments cariogènes que la plupart d’entre nous ingèrent pourtant au quotidien ?

Les aliments transformés, comme de vrais coupables

Dans les faits, les aliments riches en sucre et en amidon modifié nuisent à la santé buccodentaire. Les bactéries présentes en bouche transforment ces sucres en acide qui s’attaque ensuite à l’émail des dents.

L’amidon est un glucide complexe présent à la base dans plusieurs aliments comme le riz, les pâtes et les pommes de terre et ne s’avère pas cariogène. Cependant lorsque ces aliments sont raffinés ou cuits à haute température, l’amidon se transforme en dextrine et en fait des dangers potentiels pour nos dents. Ainsi, le goût du sucre peut être totalement absent d’un aliment et ce dernier peut quand même en contenir une bonne quantité.

Nous pouvons facilement pointer du doigt, entre autres, les céréales à déjeuner, les barres de collation, les craquelins, muffins, pâtisseries, pitas, tortillas, etc. qui contiennent des amidons raffinés ou cuits à haute température. La liste est longue et mieux vaut lire attentivement les étiquettes.

Précisons que l’aliment qui se compose essentiellement de lipides et de protéines ne constitue pas un danger pour vos dents, car les bactéries en bouche ne s’en nourrissent pas. C’est le cas notamment des viandes, volailles, poissons, œufs, noix, graines ainsi que des huiles, beurres et margarines.

Les boissons acides ou sucrées

Les boissons acides diminuent le pH de votre bouche et causent l’érosion dentaire, ce qui rend l’émail des dents vulnérables aux caries. En fait, cela concerne presque toutes les boissons autres que l’eau, le thé et les tisanes. L’acide phosphorique contenu dans les boissons gazeuses, avec ou sans sucre, contribue lui aussi à l’érosion dentaire.

Et les fruits et légumes ?

Que cela concerne leur acidité ou leur teneur en sucre sous forme naturelle, les fruits et légumes consommés frais exigent une mastication qui entraîne la salivation. La salive aide à maintenir l’équilibre du pH en bouche et repousse les attaques acides. Il n’est donc pas utile de se priver des nutriments et vitamines de nos fruits et légumes préférés.

Conseils utiles

Essayer de modérer sa consommation de friandises, confiseries, pâtisseries, produits de boulangerie collants et boissons acides et sucrées de toute nature. Penser à vérifier la liste des ingrédients des produits alimentaires avant l’achat. Quand les mots comme fructose, sucrose, lactose, maltose et tous les autres « ose » ainsi que les termes sirop, mélasse, jus de canne, etc. figurent en tête de liste, il s’agit à coup sûr d’un produit cariogène. Terminer un repas par un aliment qui active la salive comme un morceau de fromage ou le combiner à un aliment cariant peut aider quand la brosse à dents n’est pas accessible.