Ouvert aujourd'hui jusqu'à 20h

Apprivoiser le dentiste 27 mai

Saviez-vous que près de 80 % de la population appréhendent leur visite chez le dentiste ? Et qu’approximativement 5 % éprouvent une réelle phobie du dentiste et de tout ce qui l’environne ?

Entre la fête et l’angoisse, il y a tout de même place à une certaine forme d’amélioration. Des techniques de détente en passant par les appareils de pointe perfectionnés et moins bruyants jusqu’à la sédation consciente, des solutions existent pour tous et certaines permettent même l’apprivoisement en douce du milieu dentaire.

Dévoiler son état d’anxiété

La première action à poser lorsque vous prenez rendez-vous avec votre dentiste est assurément de mentionner votre crainte de l’environnement et, si vous le pouvez, l’objet exact de votre peur. Certains patients deviennent nerveux au son (et à la vibration) de différents appareils, notamment les pièces à main avec les fraises. D’autres détestent les injections, et ainsi de suite. Et si dans votre cas, tout vous angoisse, dites-le aussi. En partageant vos peurs avec le personnel de la clinique, vous leur permettrez de bien se préparer à votre visite et de vous proposer des solutions adéquates pour optimiser votre confort.

La détente

La musique a fait ses preuves en ce qui concerne l’aide à relaxer. N’hésitez pas à enfiler vos écouteurs durant un traitement. Vous pouvez aussi vous occuper l’esprit avec une activité mentale du genre opération mathématique : vous partez d’un nombre élevé et soustrayez le même chiffre jusqu’à 0.

L’interaction

Si vous croyez que le fait de ne rien voir accentue votre peur, demandez un miroir au dentiste si cela est possible. Vous pouvez également convenir d’un code avec le professionnel dentaire pour lui signifier un malaise ou le besoin de faire une pause.

La sédation consciente, une solution à considérer

Connaissez-vous ce procédé également nommé nez de clown ou gaz hilarant ? Quand la peur devient insurmontable, la sédation s’avère une solution efficace et momentanée qui permet aux adultes et aux enfants de profiter des soins dentaires adéquats sans angoisse ou agitation indésirable. Cette appellation lui vient du fait que le masque couvre uniquement le nez du patient, afin que celui-ci puisse inhaler le protoxyde d’azote mélangé à de l’oxygène pur ; agent sédatif sécuritaire qui procure une sensation de bien-être et de quiétude.

 

Votre dentiste peut vous proposer différentes options pour améliorer votre expérience et vous aider à chasser la peur. Confiez-lui vos craintes afin d’établir un lien de sécurité qui vous permettra de poursuivre vos traitements et de maintenir votre bouche en santé.